Le fenugrec

Le fenugrec, ou Trigonella foenum-graecum, parfois appelé trigonelle ou sénégrain est originaire d’Afrique du Nord. Il s’est répandu tout autour de la Méditerranée, et il est également présent en Inde et en Chine. Il est utilisé pour ses qualités culinaires, mais également pour ses bienfaits sur la santé.


Il est mentionné dans les textes consacrés à l'Ayurveda et dans la littérature grecque et latine. Dans l’Egypte antique, il était déjà utilisé pour faciliter la naissance et les montées de lait.


L'Inde est aujourd’hui le principal producteur de cette plante au niveau mondial.


Ce sont les graines et les extraits de la plante qui sont utilisés pour leurs vertus thérapeutiques. Le fenugrec présente les bienfaits suivants :

  • antispasmodique

  • diminution du cholestérol

  • propriétés cicatrisantes, expectorantes

  • purificateur sanguin

Au Danemark, il était incorporé dans la bière comme remède maison contre l'anxiété et la dépression.


Il permet aussi de stimuler et de booster la libido et de réguler la glycémie.


Les études scientifiques tendent à confirmer les usages traditionnels de la plante.


Un métabolite du fenugrec, le sotolon, est utilisé par l’industrie alimentaire pour ses propriétés olfactives car son odeur rappelle celle du sirop d’érable ou du caramel.


Il a montré des capacités dans plusieurs domaine:

  • Neuroprotecteur

  • Régulateur de l’appétit

  • Anti-douleur

  • Libido masculine

  • Galactogène

  • Diabète de type 2

  • Cataracte

  • Cholestérol

  • Foie


Précautions

Il semble relativement sûr pour les personnes en bonne santé. Sa consommation en tant qu’épice est sûre. Néanmoins, sous ses formes concentrées, il peut avoir des effets indésirables conséquents.


En raison de la présence de sotolon, un des composés aromatiques de la plante, il peut donner une odeur sucrée aux sécrétions corporelles et aux urines.


Contre-indications

Grossesse : à fortes doses, il présente un potentiel tératogène (déformation fœtale) et il est également suspecté de provoquer des malformations congénitales. Il est donc prudent d'éviter une supplémentation en fenugrec pendant la grossesse. De plus, il a été traditionnellement utilisé comme abortif et il a montré cet effet sur l’animal, ainsi qu’une baisse de la fertilité.


Allergies : les allergies de cette plante semblent être liées à la famille des légumineuses (pois chiches notamment).


Effets secondaires : perte d’appétit, diarrhée, et autres troubles digestifs ont été rapportés.


Interactions médicamenteuses

Compte tenu de son effet sur la glycémie, il doit être utilisé avec prudence en cas de médicamentation ou de supplémentation contre le diabète comme l’acarbose.


Retrouvez mon article détaillé sur le fenugrec ici : doctonat.com/fenugrec



Photographies par Rosmarie Voegtli, Ajay Suresh, et Eva Elijas


1 vue0 commentaire